bastien

Bastien Martin est né à Namur en 1986. Il découvre le cinéma à l’âge de cinq ans avec le western-spaghetti, John Carpenter et les films de cape et d’épées avant de se lancer dans des études de communication à la Haute Ecole Provinciale du Hainaut – Condorcet (ex-IPSMA), qu’il poursuit avec un Master en Arts du Spectacle à L’université de Liège (spécialisation en cinéma documentaire).

Travaillant comme chargé de communication dans différents secteurs (associatif, théâtre, bibliothèque), il se consacre surtout au cinéma depuis quelques années, en tant que journaliste pour différents médias (presse papier et web) et comme intervenant dans divers festivals (présentateur de films, modérateur de débat, chroniqueur). Il travaille également depuis 2015 comme assistant de production au sein de l’asbl Dérives, l’atelier de production de films documentaires créé par Luc et Jean-Pierre Dardenne.

Bastien Martin a également collaboré entre 2012 et 2014 avec les Films du Carré sur les tournages de Silence on détourne et Le garçon impatient de Bernard Garant comme assistant-réalisateur, puis en tant qu’assistant de production sur le long métrage Jacques a vu de Xavier Diskeuve ainsi que les courts métrages Le Mur de Samuel Lampaert et Kangourou de François Verjans.

En 2013, il rencontre le cinéaste Raoul Servais et décide l’année suivante de mener un double projet avec ce dernier, à savoir un livre d’entretiens et un documentaire sur son œuvre. Raoul Servais, mémoires d’un artisan est son premier film en tant que réalisateur pour lequel il peut déjà compter sur le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du W.I.P. et de la RTBF. Le tournage se tiendra à l’automne 2016 entre Ostende, Leffinge, Bruxelles et Gand.

En 2017, il intègre l’équipe d’écriture de la série télévisée Social Killers aux côtés de François Verjans et Sylvain Daï. Il développe également son second documentaire.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre email n'a pas été envoyer. Veuillez encoder à nouveau les champs.